par Gabriel Plassat • Innovation, la Fabrique, Non classé

Prêt pour des innovations exponentielles ?

Nous avions analysé les innovations en cours dans le secteur des mobilités, à la fois le service ou le produit mais aussi son origine et les processus qui lui ont donné naissance (lien vers le rapport). Nous avions interrogé des experts dans ce domaine et aux frontières. Tous se rejoignaient sur le besoin de soutenir autrement l’innovation, de permettre aux différents acteurs d’explorer au delà de leurs entreprises, de créer un nouvel espace pour faire ensemble autrement. La Fabrique a émergé de ces idées. Nous avions également souligné un point essentiel, la vitesse.

En à peine 6 mois, Google, Uber, Tesla et Apple poursuivent leurs avancées, à leur vitesse. L’industrie du transport et des mobilités doit se préparer à tous les scénarios. Nous avons à gérer des phénomènes de nature exponentielle.

Ces évolutions traduisent la rapidité de ces entreprises. Elles choisissent plus vite, elles opèrent plus vite. Notre écosystème doit évoluer à cette vitesse. D’une part à l’intérieur des organisations, mais aussi à l’extérieur ou aux périphéries. La Fabrique des Mobilités est conçue pour permettre à tous les acteurs français et européens de créer de nouvelles synergies, de maximiser les chances de succès des projets en rupture. Dans vos entreprises, identifier les unités, les projets, les équipes, les personnes qui souhaitent aller plus vite. Nous avons une place pour eux.

Larry conduit autour de la baie de San Francisco et enregistrées plusieurs heures de séquences vidéo à l’aide un caméscope pointé sur les façades des bâtiments. Street View est lancé, plus de 8 millions de km photographié. Le monde physique est indexé. Larry a commencé à numériser des pages d’un livre dans son bureau, a chronométré le temps que ça lui prenait et est arrivé à la conclusion qu’il était possible de mettre tous les livres du monde en ligne. Google Books compte maintenant plus de 10 millions de livres. 5 ans après la première annonce, Google va faire rouler cet été sur les routes de Californie ses véhicules autonomes. Aucun pays en Europe ne le fait. Que fera-t-on quand l’O.S. Google des voitures sera complet, distribué et open source ?

GmapArchive du web, le 8 février 2005, Google Maps en version Béta

Elon Musk industrialise l’alliance de l’automobile électrique, du stockage d’énergie à domicile et de la production d’énergie solaire. Déjà plus de 38000 commandes pour les batteries Powerwall en 15 jours. Aucun industriel en Europe ne le fait à cette échelle. Elon Musk a également annoncé, dans un échange avec Bill Gates, vouloir embarquer des simulateurs de véhicules autonomes dans les véhicules actuellement en circulation. Son idée: utiliser les déplacements des véhicules Telsa pour auto-simuler le fonctionnement des voitures autonomes, quantifier et qualifier leur valeur ajoutée en terme de sécurité et efficacité. Quel constructeur peut télécharger instantanément de nouveaux logiciels dans ses véhicules et auto-simuler la version suivante ?

Nokia va se séparer de Here (ex Navteq) après la fusion avec Alcatel. 4ème solution cartographique mondiale, Here est convoité par un trio de constructeurs automobiles Allemand, mais également Facebook et Uber. Les rapports de force sont clairs. Here pourrait devenir Américain, comme Apple, Google et Bing maps. Reste OpenStreetMap. Comment peut-on dominer le secteur de la robotisation des mobilités sans avoir de solutions cartographiques ?

Les éléments convergent également sur l’arrivée d’Apple dans le domaine automobile. D’abord en numérisant quelques fonctions automobiles avec CarPlay, puis comme les précédentes prises de position dominante en industrialisant une plateforme, développant un O.S., inventant de nouvelles interfaces et de nouveaux gestes.

Ces 4 entreprises n’opèrent pas de façon linéaire. Pour eux, le numérique est inné, et les évolutions, exponentielles. Une fois le monde physique numérisé et intégré aux cartes, l’O.S. et les API développés, le reste n’est qu’un assemblage de tôle et des batteries, à sous-traiter probablement. Finalement, la mobilité n’est qu’un secteur à conquérir, une filière à transformer comme une autre.

Pour en savoir plus :

Le rapport sur l’analyse des innovations dans le secteur des transports à l’origine de la Fabrique des Mobilités : http://fr.slideshare.net/FabMob/ademelieumob131114rapport-141116110412conversiongate01

Google self driving car Group : https://plus.google.com/+GoogleSelfDrivingCars/posts

Elon Musk et Bill Gates (article et vidéo) : http://transportsdufutur.typepad.fr/blog/2015/04/dans-cet-%C3%A9change-entre-bill-gates-et-elon-musk-ce-dernier-%C3%A9voque-une-piste-pour-amener-des-v%C3%A9hicules-sans-conducteur-sur.html

Nokia va se séparer de Here : http://company.nokia.com/en/news/press-releases/2015/04/15/nokia-has-initiated-a-review-of-strategic-options-for-its-here-business

Quelques raisons de croire qu’Apple arrive dans l’auto : http://uk.businessinsider.com/the-court-document-from-a123-v-apple-that-shows-apple-is-building-a-car-battery-2015-5