par xavier boureau • industriels, Innovation

Comment Orléans Métropole et Padam modernisent le Transport à la Demande

Padam a été fondée en 2014 par de jeunes ingénieurs français souhaitant développer la nouvelle génération de transports en commun à partir du numérique. L’objectif est de permettre à tous les services de transport public, notamment les services de bus sur les territoires peu et moyennement denses, de tirer bénéfice du digital et des dernières technologies pour répondre aux plus près aux besoins des clients. La start-up propose à ses clients collectivités et opérateurs de transport, un outil d’exploitation de transport à la demande, Padam Live, ainsi qu’un outil Padam Lab, simulateur de transport à la demande sur un territoire donné.

Padam a récemment participé, en partenariat avec Orléans Métropole, au lancement d’un nouveau service de transport à la demande Tao Résa’Est, desservant la partie Est de la métropole Orléanaise. Cette collaboration directe d’une autorité organisatrice et d’une start-up est un modèle bénéfique tant pour l’AO qui s’approprie la valeur des outils développés par Padam, que pour la start-up qui enrichie sa vision du transport public auprès des décideurs. Le nouveau service de Transport à la Demande vient en remplacement d’un service existant, fonctionnant sur l’outil Titus, et jugé trop contraint.

Ensemble, Orléans Métropole et Padam ont construit le nouveau transport à la demande autour de 3 principes forts :

  • Possibilité de réserver un véhicule en temps réel vs 2h à l’avance avec l’outil précédent
  • Flexibilité des horaires vs horaires prédéfinis avec l’outil précédent
  • Flexibilité des dessertes sur le territoire concerné vs itinéraires contraints avec l’outil précédent

Afin de calibrer le nouveau service de Transport à la Demande, Orléans Métropole et Padam ont utilisé l’outil de simulation Padam Lab développé par la start-up et dont l’objectif est de simuler une journée d’opération de transport à la demande sur la zone. Concrètement, Padam a injecté les demandes de trajet du service de TàD existant dans l’outil de simulation afin d’évaluer l’optimisation en cible. L’exercice a aussi consisté à enrichir les demandes de trajet dans l’outil afin de déterminer le potentiel de fréquentation à moyens constants (potentiel de fréquentation de x4 identifié sur ce projet).

Près de deux mois après le lancement du nouveau service, les premiers résultats font déjà de Tao Résa’Est un succès :

  • La bascule entre les deux outils s’est déroulée en douceur
  • Le nombre de passagers transportés est bien supérieur au nombre de passagers transportés par le service précédent à moyens constants (la fréquentation a déjà doublé)
  • Les usagers sont satisfaits du service et le font savoir sur les évaluations proposées par l’outil Padam Live