par Gabriel Plassat • Innovation

Changer les mobilités implique de nouvelles façons de travailler ensemble

La mobilité est un sujet systémique qui implique un grand nombre d’acteurs, hétérogènes. Il est également complexe, au sens étymologique, complexus, ce qui est tissé ensemble. Edgar Morin nous dirait qu’un système complexe est, à la fois, plus et moins que les différents éléments qui le composent. En effet, le collectif est capable de faire de nouvelles choses que les différents acteurs isolément. Et, en même temps, le collectif est bien souvent plus lent et moins performant que certains acteurs seuls.

Évoluer dans un écosystème d’acteurs hétérogènes pour y créer de la valeur implique de changer de façon de travailler au quotidien. Il devient nécessaire d’être connecté non pas à 10 ou 20 personnes mais à 500 ou 1000, d’être capable d’identifier 10 personnes clés sur un sujet en tenant compte de leur compétence technique mais aussi de leur « soft skills » en groupe.

Nous pensons que nos méthodes de travail individuelles conditionnent en partie notre compréhension de l’écosystème et les actions que nous mettons en œuvre collectivement.

La culture, c’est-à-dire les savoir faire, les savoir être, les postures, conditionnent alors votre capacité à écouter et comprendre l’autre, à agir en groupe, à mettre en œuvre des actions collectives dans cet environnement changeant avec un grand nombre de contact et de projet. Mais « Culture eat strategy ». La culture domine toutes vos stratégies et vos feuilles de route. Et cette culture se transforme au quotidien ou au contraire elle se délite et chacun revient à ses habitudes.

Les outils de la Fabrique sont conçus pour être utiles immédiatement (c’est déjà ça 😉) mais aussi pour engager les personnes volontaires dans une autre façon de faire, de penser sa relation à l’autre. Réduire les échanges par mail, produire des connaissances en réseau en évitant d’envoyer des pièces jointes ou documenter les échecs autant que les succès, sont avant tout des évolutions pour nous permettre de mieux agir et penser ensemble. En les utilisant régulièrement, vous allez évoluer dans votre perception de l’écosystème, ouvrant alors de nouvelles idées pour agir. Ces différents outils possèdent quatre principales caractéristiques :

  • la réflexivité : Les outils permettent à chacun de voir et comprendre le collectif, ainsi que l’impact de son action individuelle sur le collectif,
  • l’angularité : Chacun utilise les outils qui lui correspondent selon ses besoins, pour exprimer son plein potentiel, individuellement.
  • l’adhésion : Plus les outils sont utilisés, plus ils sont attractifs. Cela conduit les acteurs à venir sur les outils, collaborer, inviter d’autres personnes et à étendre à l’étranger la démarche,
  • la capitalisation : Les outils facilitent la capitalisation des connaissances, des événements, des projets. Ceci facilite l’adhésion d’une nouvelle personne.

Tous les outils possèdent ces caractéristiques et ils se complètent. Nous avons commencé par un wiki pour plusieurs raisons : c’est l’emblème de l’ouverture, de la contribution. C’est également appuyé sur une communauté mondiale de contributeurs qui améliorent en permanence MediaWiki. Il permet des évolutions à l’infini, comme par exemple l’intégration d’Open Badge que nous venons de réaliser, ou encore Moodle qui permettrait d’ajouter des MOOC de formation.

Du côté des utilisateurs, il suffit de se créer un « compte utilisateur », de décrire ses compétences (5’), de créer la fiche de son entreprise (3’), de décrire son projet (5’) et d’indexer les communs que vous pourriez trouver ou produire. Votre implication sera visible, quantifiable et Open Badge permettra de mettre en valeur celles et ceux qui contribuent. Un groupe de travail Open Badge vient d’être lancé pour définir les compétences et comportements que nous souhaitons mettre en valeur. Il est également possible d’ajouter un plugin sur son navigateur pour être informé des pages qui sont modifiées. Idéalement, vous pouvez épingler un onglet Wiki sur votre navigateur (10’’) pour qu’il s’ouvre tous les jours (clique droit sur l’onglet en haut de la page).

Un chat a été ajouté, open source et basé sur Rocket Chat pour discuter sur tous les sujets grâce à des canaux détaillés : vélo, voiture connectée, covoiturage, … Le chat permet de rejoindre des discussions plus facilement pour une nouvelle personne, de les capitaliser et de réduire nos mails. Il intègre également un système de vidéos conférences. Là aussi, il est conseillé d’activer un système de notification et d’épingler le chat (10’’). Idéalement, nous devrions informer, échanger presque uniquement sur le Chat ! Le mail revient vite comme un réflexe…

Nous ajoutons un Pad pour prendre des notes ensemble ✍️ sur un même support pour les Meetups Open Transport 👌 , pour les Ateliers et les conférences. Ainsi les comptes rendus sont plus complets, rapides et agréables à faire. Des personnes non présentes peuvent suivre via le Pad et interagir. Les Pad permettront aussi de conserver nos échanges et productions en alimentant le wiki.

Un outil de forum vient également de rejoindre la galaxie des outils grâce à 😘 la FabMob Québec avec qui nous mutualisons tous les outils. Le forum permet de travailler sous forme de questions ou de problématiques, par exemple : « Que pensez-vous de la gratuité dans les transports publics ? ». Sur un tel sujet, chacun peut donner un avis, réagir … Le forum sera très utile à des communautés de professionnels pour discuter sur leurs expériences, meilleures pratiques tout en capitalisant pour les nouveaux arrivants, mais aussi pour construire des réponses à des appels à projets.

Pour simplifier l’accès à tous ces outils, nous allons installer un module d’inscription unique qui permettra de s’inscrire en une seule fois à tous les outils. Cette inscription centralisée fera office de porte d’entrée dans toutes les FabMob. Enfin, une action va être engagée pour travailler sur des représentations visuelles des ressources du wiki mettant en valeur les liens et connexions entre personnes, entreprise, projets, commun, événement, communauté.

Tous ces outils sont open source, faciles à mettre en œuvre et peu gourmands en ressource. La FabMob se construit ainsi pour être elle-même répliquée par une équipe motivée de quelques personnes. Comme la FabMob Québec, de nouvelles FabMob pourront les utiliser ou les répliquer facilement pour créer un réseau international. Notre wiki a déjà été répliqué 2 fois : sur un sujet connexe l’économie circulaire et pour un réseau mondial dans la mobilité : Movin’On.

Ces outils sont également utilisables par le plus grand nombre lors d’un hackathon pour documenter les projets, lors d’une sélection de startup, pour un responsable dans un incubateur ou un fablab. Toutes ces initiatives qui visent à lancer de nouveaux projets ont tout à gagner à échanger sur le chat avec des experts, à rechercher sur le wiki les ressources qui existent déjà, à rejoindre une communauté d’intérêt et à documenter leur projet sur le wiki. Après le hackathon ou le bootcamp, la FabMob peut alors aider les projets et entrepreneurs sur des temps longs à avancer pas à pas.

Plus ces outils seront utilisés au quotidien par le plus grand nombre, plus nos capacités à agir ensemble vont progresser, et plus les outils progresseront sous la pression des utilisateurs. Chacun verra d’une part le collectif grandir et ses propres compétences se développer. Prenez quelques minutes chaque jour pour documenter le wiki, ajouter des connaissances, un événement, un projet ou un commun, informer ou questionner via le chat ou le forum. Configurer ces outils avec le bon niveau de notification qui vous correspond.

Vous avez surement des idées, des questions… on en parle … sur le forum ?